Bibliothèque du Boisé - Célébration pour la certification LEED Platine

Bibliothèque du Boisé - Célébration pour la certification LEED Platine

Saint-Laurent, le 18 juin 2015 – Le maire de Saint-Laurent, Alan DeSousa et le directeur général de la section du Québec du Conseil du bâtiment durable du Canada, Robert Ladouceur, ont dévoilé aujourd’hui une plaque attestant que la Bibliothèque du Boisé a obtenu la certification de construction écologique LEED NC 1.0 – Platine (Leadership in Energy and Environmental Design). L’événement s’est déroulé devant plusieurs invités de marque dont les membres du conseil de Saint-Laurent et le Secrétaire exécutif de la Convention sur la diversité biologique (SCDB), monsieur Braulio Ferreira de Souza Dias.

« Grâce à une planification soignée et sensible, nous avons réussi à faire de la Bibliothèque du Boisé un bâtiment exceptionnel, entre autres à l’égard de la consommation d’énergie et de l’économie d’eau potable. Par ailleurs, le site lui-même est un îlot de biodiversité en milieu urbain grâce à la proximité du boisé, au toit vert et à l’aménagement paysager indigène en façade », a déclaré M. DeSousa. « Deux ans après son ouverture, nous pouvons affirmer que la Bibliothèque est assurément devenue un pôle communautaire d’une grande valeur pour les citoyens, tant par la qualité du site lui-même que par les services qui y sont proposés, et nous en sommes ravis! »

« Le Conseil du bâtiment durable est fier de s’associer à ce bâtiment et à ses artisans qui ont suivi le protocole de certification de manière exemplaire. Ce projet a permis de repousser les limites du savoir-faire québécois dans la conception, la construction et l’exploitation de l’industrie du bâtiment, et de l’aménagement », de dire M. Ladouceur. Le secteur public doit continuer de jouer un rôle de locomotive pour amener plus de joueurs à s’intéresser à la construction durable et je félicite le maire DeSousa d’avoir pris les devants en nous proposant ce projet remarquable, lequel a déjà récolté plusieurs prix et distinctions. Félicitations pour cette belle réalisation! »

De la gestion des déchets de construction à la protection des arbres, du xéropaysagisme à la géothermie : la certification LEED comme levier d’innovation

Dans le cadre de son évaluation par le Conseil du bâtiment durable du Canada, le nouvel édifice a obtenu 52 crédits sur un total possible de 70. La répartition des crédits LEED se fait dans six catégories et dans chacune d’elles, des actions spécifiques doivent être réalisées pour obtenir les crédits nécessaires à la certification.

Dès le début du projet, guidés uniquement par quelques lignes directrices émises par l’arrondissement, les concepteurs du bâtiment ont pu mettre en oeuvre un processus d’analyse et de recherche des plus rigoureux quant au choix des crédits à viser pour la certification. L’obtention du niveau Or (aujourd’hui surpassé) et la géothermie faisaient partie de ces lignes directrices.

La certification LEED NC 1.0 – Platine constitue le plus haut niveau de certification qu’il est possible d’obtenir en termes de construction écologique au Canada. De surcroît, la Bibliothèque du Boisé est la première bibliothèque à être ainsi reconnue au Canada.

Parmi les mesures les plus audacieuses dans chacune des catégories, notons celles-ci :

Aménagement écologique des siteS

Quatre cases de stationnement munies de dispositifs de recharge pour véhicules électriques.
Préservation des arbres d’intérêt sur le site.
Bassins de rétention, régulateurs de débit et séparateur d’huile et de sédiments pour une gestion adéquate des eaux pluviales.
Toiture élastomère blanche et toiture végétalisée pour réduire l’effet d’ilot de chaleur.

Gestion efficace de l’eau

Aménagement du site selon le principe du « xéropaysagisme », une façon novatrice de concevoir des aménagements paysagers attrayants ne demandant aucun système d’irrigation.

Appareils sanitaires à faible débit et robinets automatiques pour réduire de 40 % la consommation d’eau du bâtiment.

Énergie et atmosphère

Réduction de la consommation d’énergie de plus de 60% par rapport au Code modèle national de l'énergie pour les bâtiments (1997).
Système de géothermie répondant à 100 % des besoins en chauffage et en climatisation. Le bâtiment utilise uniquement de l’électricité. Le réseau de géothermie comporte 42 puits qui alimentent cinq thermopompes centrales eau-eau en série afin de produire l’eau chaude et l’eau froide.
Détecteurs d’occupation et systèmes d’éclairage performants dans plusieurs espaces.
Éclairage extérieur du stationnement par des lampadaires à diodes électroluminescentes (DEL).
Équipements de chauffage, ventilation et climatisation du bâtiment ne contenant pas de chlorofluorocarbures (CFC) pour protéger la couche d’ozone.

Matériaux et ressources

Plan de gestion des déchets de construction permettant de détourner plus de 75% de ces déchets des sites d'enfouissement.
La somme du contenu recyclé après consommation additionnée à la moitié des matières post-industrielles constitue plus de 15% de la valeur totale des matériaux du projet.
Le projet utilise plus de 20% de matériaux ou de produits de construction pour lesquels 80% de leur masse est extraite, traitée et fabriquée dans un rayon de 800km du chantier.
Le projet utilise plus de 50% de matériaux ou de produits à base de bois certifié selon les principes du Forest Stewardship Council (FSC) pour les produits à base de bois.

Qualité des environnements intérieurs

Teneur réduite en composés organiques volatils (COV) des adhésifs, produits d'étanchéité, peintures et enduits utilisés dans le projet
Tapis et matériaux à faible émission.

Plan de la qualité d’air durant la construction et contrôle des sources intérieures d’émissions chimiques et de polluants.

Innovation et processus de design

Appareils d’éclairage à faible taux de mercure.
Mise en place d’activités de communications portant sur l’aspect LEED du bâtiment.

À propos de la Bibliothèque du Boisé

Projet exemplaire, tant sur le plan du design que de l’innovation, la Bibliothèque du Boisé s’est démarquée en récoltant plusieurs prix prestigieux au Québec, au Canada et sur la scène internationale.

Ouverte au public depuis juillet 2013, celle-ci connaît une fréquentation extraordinaire avec plus de 1200 visiteurs en moyenne par jour. De fait, en 2014, la Bibliothèque du Boisé est celle qui a connu le plus haut taux de fréquentation du Réseau des bibliothèques de Montréal avec 430 000 visites pour l’année. Environ 1900 prêts de documents y sont effectués quotidiennement.

D’une superficie d’environ 6200 m2, l’immeuble qui abrite la Bibliothèque du Boisé comprend aussi le centre d’exposition Lethbridge et la réserve muséale du Musée des maîtres et artisans du Québec.

Concours d’architecture

Le bâtiment a fait l’objet d’un concours d’architecture organisé en collaboration avec le Bureau du design de la Ville de Montréal, lequel a été remporté par l’équipe Cardinal Hardy/Labonté Marcil/Éric Pelletier Architectes en consortium/SDK et associés inc./Leroux Beaudoin Hurens et associés inc. Le projet lauréat s’était distingué en proposant tant les meilleurs atouts sur le plan fonctionnel, qu’une intégration habile aux milieux urbain et naturel environnants, et des espaces à la fois intimes et spectaculaires.

Ce projet a été réalisé grâce au Programme de rénovation, d’agrandissement et de construction de bibliothèques (RAC) lequel a été financé dans le cadre l’Entente sur le développement culturel de Montréal par le ministère de la Culture et des Communications et la Ville de Montréal. Le projet a également bénéficié du soutien financier du Fonds municipal vert, une dotation du gouvernement du Canada à la Fédération canadienne des municipalités.

- 30 –

Source : Direction d’arrondissement
Division des communications et des relations avec les citoyens

Renseignements : Geneviève Bouchard, chargée de communications
514 855-6000, poste 4058